Vaporesso, un acteur majeur de la vape

Pouvez-vous nous expliquer comment est né Vaporesso ?

Vaporesso appartient au groupe Smoore, qui est depuis 2006 le fabricant de cigarettes électroniques le plus important en Chine. Nos normes de fabrication sont de loin les plus exigeantes du marché chinois. Nous avons notre propre institut technologique dédié à la recherche thermique et travaillons également avec une université réputée en Chine. Tous nos centres de production partagent les mêmes exigences et les mêmes normes de fabrication. En 2015, nous avons effectué de nombreuses recherches sur les produits liés au domaine du vapotage et décidé de créer notre propre marque. C’est ainsi qu’est né Vaporesso.

A l’origine, quelles étaient vos intentions ?

À long terme, notre objectif est de concevoir les meilleurs matériels du marché de la vape notamment grâce à une technologie de chauffe innovante. Vaporesso est aujourd’hui un acteur mondial incontournable spécialisé dans les technologies de vaporisation, c’est pourquoi nous nous devons de tout mettre en oeuvre pour apporter aux vapoteurs des solutions qui puissent satisfaire tous leurs besoins. En effet, la société investit, chaque année, plus de 20 % de ses recettes dans la recherche et le développement. Si effectivement le client est roi, le bien être de nos salariés compte aussi beaucoup et c’est un élément clé indissociable de notre réussite.

Qu'est-ce qui rend Vaporesso si spécial ?

Ce qui rend notre marque si spéciale, c’est que nous faisons les choses avec passion et conviction. Nous pensons d’ailleurs que la motivation et l’implication de l’équipe est un facteur clé de succès. Notre particularité est que nous mettons l’accent sur l’innovation et cela se ressent sur les produits finaux, particulièrement originaux. La qualité est aussi et surtout au coeur de notre réflexion, c’est pourquoi nous effectuons des tests poussés grâce à nos équipements, à la pointe de la technologie. Et si aucune machine n’est capable d’apporter des résultats suffisamment précis, alors nous nous chargeons de la fabriquer nous mêmes. En effet, il n’est pas permis de prendre des risques avec des produits comme les cigarettes électroniques.

Pouvez-vous nous expliquer comment sont fabriqués vos produits ?

Nous proposons plusieurs typologies de produits, des matériels dits entrée de gamme mais aussi du matériel high end. Notre objectif est de répondre aux besoins de l’ensemble des vapoteurs. Dans cette logique, nous avons créé deux autres marques subsidiaires propres à chaque segment de marché : Renova pour les pods et Revenant pour tout ce qui touche à la branche high end.

Nous réalisons aussi de nombreuses études auprès des consommateurs afin de recueillir leurs impressions et de mieux cerner les besoins du marché. Après avoir collecté les informations indispensable au développement du projet, nous lançons la production. Comme expliqué précédemment nous disposons de laboratoires de tests parmi les plus exigeants du marché. Chacun de nos employés doit porter une combinaison antistatique et se doucher à l’air pulsée. Ce processus permet d'éviter l'infiltration d’éventuels poussières ou résidus dans notre usine, qui risqueraient d’altérer la qualité des produits. À l'intérieur de l'usine, les employés et superviseurs sont assignés à des zones spécifiques pour accomplir leurs tâches, ce qui permet de réduire le nombre d'erreurs pouvant survenir durant la phase de production. C’est certainement ce qui explique que nous disposions du taux de retour le plus faible de toute l’industrie de la vape.

Quel est le produit dont vous êtes le plus fier ?

Notre plus grande fierté réside dans notre capacité à innover. Nous avons d’ailleurs déposé de nombreux brevets :

- la résistance EUC Coil : nous avons été les premiers à fabriquer une résistance comme celle-ci, qui conserve bien la chaleur en son centre pour une saveur bien restituée et des coûts de revient moindres.
- le flux d’air Quad Flow, qui permet de changer le système de distribution du flux d’air afin d’établir le maximum de connexions entre la résistance et le liquide tout en empêchant les spitbacks (retours de liquides) ;
- le chipset Omni mini, qui est de loin la puce électronique la plus intelligente du marché en terme de protection.

Dans un marché en constante évolution, que pensez-vous de la vape aujourd'hui ?

La vape est une invention formidable. Elle est de toute évidence l’avenir vers lequel les fumeurs doivent se diriger. De plus en plus de réglementations apparaissent sur le marché, c’est non seulement bénéfique pour le consommateur, mais également pour nous, les fabricants. L’industrie entière possède des cahiers des charges de plus en plus précis à respecter, des contraintes auxquelles une marque comme Vaporesso peut s’adapter facilement. Cette exigence nous permet de nous montrer à la hauteur.

Où pensez-vous que la vape se dirige ?

À l'avenir, le vapotage sera plus sûr grâce à des produits plus encadrés. En fonction des évolutions de la législation, le public sera certainement de plus en plus exigeant, forçant les acteurs de la vape à plus de rigueur. Performance, durabilité, vitesse de production, le public saura faire la différence entre tous les acteurs du marché.

Le marché français est-il spécial pour vous ?

Bien entendu, la France est un marché très important pour nous et il nous reste beaucoup à faire pour améliorer la notoriété de Vaporesso. Lors de chaque salon français, l’engouement des vapoteurs est palpable et nous faisons de notre mieux pour satisfaire ce public de passionnés. Le marché français est extraordinaire et nous souhaitons plus que jamais nous y faire une belle place !

Cette interview a été réalisée au mois de novembre 2018. Nous remercions les représentants de Vaporesso pour la confiance qu'ils ont accordé et continuent d'accorder à Kumulus Vape.

Top ventes Vaporesso