Mode d’emploi de l’iStick d’Eleaf

Vous souhaitez abandonner la cigarette et passer à la cigarette électronique ? Vous avez déjà une expérience de la vape mais vous souhaitez passer à la vitesse supérieure ? Bravo, vous avez entre les mains l’iStick d’Eleaf et vous ne regretterez pas votre choix !
Parce qu’une utilisation hasardeuse de cette box électronique pourrait cependant vous faire reprendre de mauvaises habitudes, Kumulusvape vous guide pas à pas pour tirer au maximum profit de votre nouvel appareil. Un jeu d’enfant !
Cet article s’applique à l’ensemble des modèles de la gamme iStick : 10w, 20w, 30w, 40w TC, 50w, 60w TC, 100w, 200W ou encore la gamme Pico ainsi que les nouvelles box qui pourraient être amenées à être commercialisées.

L’iStick, en deux mots, c’est quoi ?

L’iStick d’Eleaf est une cigarette électronique compacte à wattage et voltage variables. Cela signifie concrètement qu’elle vous permet de régler la puissance de votre vape en fonction de vos goûts. Vape chaude, accentuation sur les saveurs ou sur les nuages (les fameux « clouds »)… C’est vous qui voyez !

De nombreuses versions de l’iStick d’Eleaf

Avant toute chose, il convient de préciser que le fabricant chinois, qui compte parmi les leaders mondiaux du secteur, propose de nombreuses variantes de sa célèbre iStick. La différence principale se loge dans la puissance nominale de ces différents modèles (de 20 à 200 watts au moment où nous écrivons cet article!) ainsi que dans leur autonomie. Certaines iStick incluent même la technologie dite de contrôle de température.
Pas de panique, le fonctionnement de base de ces boxes reste le même et ce mode d’emploi s’applique à l’ensemble des modèles d’iStick. Pour plus de clarté, nous présenterons d’ailleurs les différences dans une section à part, en particulier celles liées au contrôle de température.

Chargement de votre iStick

Chez Kumulusvape, nous sommes comme vous : notre impatience est grande lorsqu’une nouvelle box rejoint notre collection ! Mais prenez le temps de charger la batterie (ou les accus) de votre iStick avant toute utilisation. C’est une précaution qui assurera une bonne durée de vie à votre batterie. Pour cela, branchez simplement le câble USB fourni avec votre iStick à votre ordinateur ou plus simplement encore à l’un des nombreux chargeurs qui vous accompagnent au quotidien (téléphone portable, tablette etc.). Pressez 5 fois sur le bouton fire (le gros bouton carré) pour mettre votre appareil sous tension : l’écran s’allume et le niveau de votre batterie s’affiche. Lorsque l’accu est plein, vous êtes fin prêt !

L’atomiseur, le clearomiseur, le dripper… Mais encore ?

L’iStick joue le rôle de batterie. C’est-à-dire que c’est elle qui alimente votre atomiseur en courant électrique afin de faire chauffer la résistance qui dégagera la vapeur tant recherchée. En fonction du matériel utilisé, vous pourriez avoir à utiliser l’adaptateur 510 fourni avec votre iStick. Il vous suffira alors de visser votre atomiseur dans le plot prévu à cet effet. L’écran de votre iStick affichera la valeur de votre résistance en ohms (le chiffre à côté de ce symbole : Ω).
Sans rentrer dans les détails, disons ici que plus la valeur de cette résistance sera basse, et plus vous devrez monter les watts pour lui fournir l’électricité nécessaire. Si un wattage élevé a l’inconvénient de limiter l’autonomie de votre batterie, il a l’intérêt de créer une vapeur plus dense… En somme, à vous de voir où vont vos préférences et priorités !

La plus basse résistance

Chaque modèle d’iStick accepte des valeurs différentes de résistance. Ainsi : les iStick 10W et 20 W ne reconnaîtront pas vos atomiseurs dont la résistance est inférieure à 1 Ω ; la 30 W, à 0,4 Ω ; la 50W, à 0,2 Ω ; et enfin la 100W, à 0,15 Ω. Nous verrons plus loin le cas précis des iStick intégrant le contrôle de température, mais nous vous recommandons dès à présent de ne pas aller en-deçà de ces valeurs.
Vous pouvez consulter les informations techniques de chaque produit directement sur les fiches au sein de notre catalogue.

Le réglage de votre puissanc

Votre iStick maintenant chargée, votre atomiseur monté et la résistance correspondante affichée, il ne vous reste plus qu’à …vaper ! Mais pas n’importe comment ! C’est là tout l’avantage de votre iStick et de sa puce électronique avancée qui vous permet de régler les watts et le voltage.
Si vous utilisiez avant votre iStick des modèles courants de cigarette électronique de type Ego, vous êtes habitués à une vape aux alentours de 3,7V, soit la puissance de sortie de ces appareils. A l’aide des boutons + ou -, nous vous recommandons donc de débuter votre vape aux alentours de cette valeur. Une simple pression sur les boutons + et – vous permettra d’atteindre rapidement ces 3,7 volts. Le wattage correspondant s’ajustera automatiquement. Ensuite, amusez-vous à modifier la valeur du wattage afin de trouver la vape qui vous correspond et que vous préférez, en sachant que nous ne vous recommandons pas dans un premier temps de passer au-dessus de la valeur nominale d’un mod mécanique, soit 4,2 volts.
Attention, un courant électrique trop faible engendrera ce que l’on appelle un « effet diesel », c’est-à-dire que votre iStick tournera en sous-régime. De même, un courant électrique trop fort annihilera les saveurs et vous laissera avec un goût désagréable en bouche. A vous donc de trouver votre « sweet spot » en fonction de la valeur de votre résistance !
Lorsque vous aurez trouvé vos marques, vous choisirez lequel des deux modes vous paraît le plus pratique des watts ou des volts. Pour cela, pressez trois fois sur le bouton fire de votre iStick et passeez de l’un à l’autre comme bon vous semble.

Maintenant …vapez !

…et profitez de la multitude de e-liquides différents proposés par notre boutique.

Manipulations diverses

Votre iStick regorge de fonctionnalités très pratiques. Ainsi, en pressant simultanément les touches + et – (ou la flèche du haut et celle du bas, en fonction du modèle que vous détenez), vous verrouillerez les boutons de votre iStick, ce qui vous évitera de l’actionner par inadvertance depuis le fin fond de votre poche. L’écran de votre iStick affichera alors le symbole « lock ». Lorsque votre iStick est éteinte, cette même action vous permettra de faire pivoter le sens d’affichage de votre écran, passant ainsi de gauche à droite. Ou l’inverse.

Particularités des modèles iStick incluant le contrôle de température

Pour une utilisation plus avancée, deux modèles d’iStick vous permettent de contrôler la température de votre résistance. Très en vogue, cette fonctionnalité fonctionne avec des atomiseurs dont la résistance est en nickel (on parle de Nickel200) ou en titane (Ti), et non en kanthal comme la plupart des résistances traditionnelles. Le contrôle de température vous permet d’atteindre des wattage / voltage très élevés tout en maintenant une température raisonnable. Les « burns » sont ainsi quasiment impossibles à réaliser et notre santé nous en remercie ! Pour accéder à ces fonctionnalités sur les modèles iStick TC40W et TC60W, il vous suffit de presser trois le bouton fire et de choisir le mode de contrôle de température correspondant à votre résistance. Une fois les wattage / voltage désirés réglés, les boutons + ou – vous permettront de régler votre vape en …degrés ! Toujours selon votre goût.

Batterie et sécurité

Les différents modèles d’iStick embarquent des batteries dont l’autonomie diffèrent : l’autonomie de votre batterie est exprimée en milliampère par heure (ou mAh). Plus cette valeur est élevée, et plus votre batterie vous emmènera au bout de la nuit !
Un grand soin de fabrication, notamment sur le plan de sécurité, est apporté par Eleaf. Ainsi une protection 10s s’enclenchera lorsque le bouton fire sera enclenché pendant plus de 10 secondes, empêchant ainsi tout fonctionnement prolongé. De même, s’il arrive que votre atomiseur soit en court-circuit, un message d’alerte s’affichera sur votre écran (« atomizer short »).

Premiers conseils de dépannage

Il se peut que votre iStick affiche le message « check atomizer » ou « no atomizer ». Pas de panique ! Kumulusvape a tout prévu et vous suggère simplement la visite de cette autre page : https://www.kumulusvape.fr/content/27-probleme-check-atomizer-no-atomizer-istick