Les allergies et la cigarette électronique

Différencier symptômes de sevrage à la nicotine et allergies

Un certain nombre de petits désagréments peuvent se manifester lorsque vous débutez avec une cigarette électronique, notamment des symptômes de sevrage à la nicotine et à l’arrêt du tabac, qui peuvent vous faire penser à une allergie. Il est important de différencier ce qui est propre à l’arrêt du tabac et les éventuelles contrariétés rencontrées avec la cigarette électronique. Bien souvent, il est difficile de connaître l’origine des maux puisqu’on expérimente généralement la vape juste après avoir arrêté de fumer, ou en simultané. 

Mais les symptômes de sevrage à la nicotine ne sont pas toujours en cause. Il peut arriver, dans certains cas, que les vapoteurs se retrouvent confrontés à des incommodités plus persistantes : les allergies. Avec la cigarette électronique, on distingue trois sortes d’allergies : les allergies de contact liées au revêtement du matériel, les allergies alimentaires dues aux arômes présents dans les liquides et enfin l’intolérance au propylène glycol. Sachez toutefois que la nicotine n’est pas la cause de votre allergie puisqu’avant vous en consommiez aussi dans vos cigarettes traditionnelles

Allergie de contact ou dermatites

La majorité des cigarette électroniques du marché sont constituées de métal (que ce soit le revêtement en lui même ou l’intérieur du matériel), et même parfois de nickel, qui est à l’origine de certaines allergies.

Ce métal entre pourtant dans la composition de bons nombres d’objets du quotidien. Il est par exemple présent dans les pièces de monnaies, les boucles de ceintures, certains bijoux et même dans la nourriture ! On le retrouve également dans des quantités certes bien moindres dans le chocolat noir, certains pois, graines ou fruits à coques et dans plusieurs fruits comme l’ananas ou la poire par exemple. Mais pas dans les liquides, rassurez-vous !

C’est essentiellement lorsqu’il y a un contact avec la peau que les allergies aux métaux sont visibles. Elles provoquent alors des rougeurs et picotements qui ressemblent à de l'eczéma. Si vous êtes allergique à certains métaux comme le nickel, nous vous recommandons d’utiliser un drip-tip en résine ou en PET pour votre atomiseur ainsi qu’un étui en silicone pour éviter de manipuler directement votre cigarette électronique. Ce dernier fera ainsi barrière entre votre peau et le revêtement et vous éviter tout soucis d'allergie liée au métal.

Allergies alimentaires

Dans l’ensemble des liquides pour cigarette électronique du marché, on retrouve des arômes alimentaires destinés à rendre le mélange attrayant. Ainsi, vous prenez plus de plaisir à vaper et vous oubliez plus facilement la cigarette classique. Cependant, si certaines marques utilisent des arômes de synthèse, d’autres préfèrent exploiter directement ceux des fruits et des plantes, plus naturels. Les extraits naturels peuvent déclencher des réactions allergiques, comme cela peut être le cas avec la nourriture. Par conséquent, si vous êtes allergique à la cacahuète par exemple, nous vous recommandons de ne pas vaper un liquide de cette saveur.

Intolérance au Propylène Glycol (PG)

Le propylène glycol présent dans les liquides pour cigarette électronique n’est pas dangereux pour la plupart des vapoteurs. Il est cependant possible que vous y soyez allergique comme un faible pourcentage de la population. Dans ce cas précis, les symptômes peuvent se manifester par des nausées, des migraines ou encore des maux de gorge. Mais rassurez-vous, à chaque problème sa solution ! 

Être allergique au propylène glycol ne veut pas nécessairement dire que vous devez arrêter de vaper. Il va seulement falloir être plus vigilant sur la composition de vos liquides. Pour vous permettre de faire face à cette contrariété, les industriels du secteur ont trouvé plusieurs alternatives : les liquides High VG et le végétol. Spécialement conçu pour les personnes intolérantes au PG, le végétol est, comme son nom l’indique, à 100% d’origine végétale. Il offre cependant une vaporisation identique à celle observée avec les liquides classiques. C’est par exemple le cas des liquides des marques Végétol et Curieux, disponibles sur notre site internet.

Conclusion

Si la cigarette électronique et les liquides peuvent déclencher des réactions allergiques chez certain(e)s utilisateur-trice-s, les fabricants ont été suffisamment habiles pour déjouer le phénomène en proposant des matériaux et des ingrédients adaptés aux organismes plus sensibles. N’oublions pas que certains symptômes désagréables peuvent aussi être liés au sevrage de nicotine et à l’arrêt du tabac, qui sont à différencier d’une allergie causée par les substances présentes dans les liquides pour cigarette électronique.


société des avis garantis Marchand approuvé par la Société des Avis Garantis, cliquez ici pour vérifier.