La vape est elle remboursée par la sécurité sociale ou par ma mutuelle ?

Une question récurrente

Une question revient très souvent chez les vapoteurs : la cigarette électronique est-elle remboursée par la Sécurité Sociale ou par les mutuelles complémentaires ? De nombreux articles ont été rédigés sur ce sujet, proposant par exemple des listes relativement complètes de mutuelles reconnaissant, a priori, la vape comme un substitut.

Nous nous sommes procurés ces listes et avons mené notre propre investigation en appelant pas moins de 28 sociétés d’assurance santé dans la semaine du 4 au 8 novembre 2019 et le moins que l’on puisse dire c’est que les résultats sont bien différents de ce qui est annoncé sur la toile ! Petit tour d’horizon.

La place de la sécurité sociale

La Sécurité Sociale est un service public d’État destiné à protéger les individus d’éventuelles risques sociaux. Elle couvre notamment une partie de nos dépendances santé et peut donc proposer une aide financière au sevrage tabagique.

En effet, de nombreuses mesures ont été mises en oeuvre par les pouvoirs publics pour faciliter l’accès à des alternatives moins funestes. Depuis 2007, la Sécurité Sociale prend par exemple en charge une partie de nos dépenses annuelles en substituts nicotiniques et peut ainsi rembourser jusqu’à 150 euros par an. Depuis 2018, c’est l’ensemble des traitements médicamenteux de sevrage qui peuvent être remboursés à hauteur de 65 % !

Une question reste toutefois en suspens… la cigarette électronique entre t’elle dans ces catégories ?
Les défenseurs de la vape risquent d’être déçu car cette dernière, malheureusement assimilée aux produits du tabac, n’est pas prise en charge par la Sécurité Sociale. Bien qu’étant le moyen de sevrage tabagique le plus apprécié des fumeurs, la cigarette électronique ne peut en aucun cas générer de remboursement de la part de cet organisme.

Des mutuelles qui remboursent la vape ? Oui mais...

Contrairement à ce que vous avez pu lire sur le net, peu de mutuelles complémentaires considèrent la vape comme un outil d’aide à l’arrêt. Si la plupart proposent en effet un forfait “sevrage tabagique” permettant le remboursement de substituts nicotiniques, seulement une poignée d’entre elles reconnaissent la vape comme telle.
Parmi les complémentaires santé, voici celles qui prennent en charge la cigarette électronique :

  • La Maaf : elle peut rembourser jusqu’à 50% de vos dépenses en matériels et e-liquides sous présentation d’une ordonnance de votre médecin et d’une facture.
  • Groupama : En fonction du forfait choisi, Groupama peut rembourser entre 40 et 50€ de vos dépenses annuelles liées à la vape. Vous devez avoir une prescription de votre médecin et communiquer une facture à l’organisme.
  • Axa : Un forfait annuel couvre vos achats d’eliquides, entre 50 et 150 euros par an, sous réserve qu’ils soient certifiés AFNOR et que vous ayez une prescription médicale.

Voici la liste de toutes les autres mutuelles que nous avons contactées et qui ont affirmé ne pas prendre en charge la e-cigarette :

AG2R La Mondiale MMA MEP (devenu HEYME)
April MAIF MVS Mutuelle
Apréva Matmut Malkoff Médéric Humanis
Adréa Mutuelle Mutuelle Générale de Paris Allianz
Direct Assurance Myriade (devenu EOVI) Pacifica
LMDE Radiance Aviva
Le Gan Generali CNM Santé
MAE Maxance santé MACIF

Top ventes cigarettes électroniques

Nouveautés cigarettes électroniques