Ma cigarette électronique chauffe, que faire ?

Un problème rencontré par de nombreux vapoteurs

Nous sommes beaucoup à avoir été confrontés à une chauffe excessive de notre matériel, qu’il s’agisse d’un pod ou d’un clearomiseur. En effet, une cigarette électronique dégage forcément de la chaleur puisque la résistance doit monter en température pour vaporiser le e-liquide contenu dans le réservoir. Cependant si votre vape chauffe au point que vous vous bruliez les lèvres ou que vous sentiez la batterie encore tiède après plusieurs minutes d’inactivité, ce n’est pas normal.


Ma cigarette électronique chauffe : un problème lié à une mauvaise utilisation de mon matériel ?

Plusieurs hypothèses peuvent expliquer le fait que votre cigarette électronique chauffe.
S’il peut effectivement s’agir d’un défaut constructeur, la cause est généralement liée à une mauvaise utilisation de votre vape.

  • Votre cigarette électronique est à bout de souffle !

Habitués à tirer fort et brièvement sur leurs cigarettes, les anciens fumeurs gardent cette même habitude lorsqu’ils passent à la vape. Ils enchaînent les bouffées comme ils le faisaient auparavant mais les cigarettes électroniques ne fonctionnent absolument pas de cette façon. Bien au contraire, pour améliorer la durée de vie de la résistance, nous recommandons de prendre des bouffées longues en tirant doucement. C’est la clé pour ménager son matériel et éviter les surchauffes. Même chose concernant l’espacement de ces bouffées. Si vous tirez sans relâche sur votre vape, vous sollicitez davantage la résistance qui chauffe alors plus qu’elle ne devrait.

  • Votre résistance est en fin de vie

La résistance est un consommable et demande donc à être changée environ toutes les deux semaines, cette durée variant en fonction de votre style de vape. Lorsqu’elle doit être changée, elle dégage un goût désagréable de brûlé et ne vaporise plus correctement le liquide. Comme la puissance envoyée se confronte à une résistance usée qui ne peut remplir son rôle, l’ensemble du réservoir chauffe sans pour autant dégager de la vapeur.

  • Les réglages ne sont pas adaptés

Si les fabricants de résistances indiquent quel type d’e-liquides il faut utiliser, ils donnent également des plages de puissance à respecter selon la valeur de la résistance choisie.
Ainsi, un coil Zenith d’Innokin en 0.3 ohm par exemple, s'utilisera entre 30 et 40 watts. Mais si vous aviez préalablement réglé votre vape sur 60 watts alors la résistance chauffera trop vite et n’aura pas le temps de vaporiser l’e-liquide. Comme pour les cas précédents, il n’y aura pas de vapeur et donc rien pour refroidir votre réservoir.

L'e-liquide, un facteur à prendre en compte ?

Certaines résistances sont capables d’accepter des e-liquides avec un fort taux de glycérine végétale. Cette substance visqueuse n’est cependant pas compatible avec l’ensemble des coils du marché. C’est pourquoi les fabricants émettent des recommandations en précisant quel taux de PGVG peuvent accepter leurs résistances. Si le liquide est trop épais, il ne pourra pas imbiber correctement le coton de la résistance et celle-ci n’aura donc rien à vaporiser. C’est justement la vapeur émise qui permet de refroidir l’intérieur de votre réservoir, mais s’il n’y en a pas, alors votre matériel chauffe.

Comment faire pour que la température de ma vape descende ?

Pour éviter une surchauffe de votre matériel nous vous recommandons d’en prendre soin. Cela passe évidemment par le nettoyage régulier du plot de connexion de votre batterie et de votre clearomiseur mais aussi par d’autres petites astuces qui vont aussi permettre de prolonger la durée de vie de votre cigarette électronique. Par exemple, ne laissez pas votre vape en plein soleil, c’est une évidence mais la batterie ne supporte pas les différences de températures trop importantes. Aussi, espacez vos bouffées et n’appuyez pas trop longtemps sur le bouton fire pour ménager votre coil. Enfin, suivez les instructions des fabricants d’e-liquides et de résistances. Les plages de puissance adéquates sont inscrites directement sur les coils et le taux de PGVG des e-liquides est également renseigné sur chaque fiole.

Articles Connexes